Comment programmer les croisements laitiers ?

Le premier article sur ce sujet montrait la composition du troupeau néo-zélandais qui compte 50% des vaches laitières KiwiCross®.

La KiwiCross® est obtenue par le croisement de la Holstein-Friesian avec la Jersey.
Elle bénéficie d’un effet d’hétérosis de 100% à la première génération et de 50 % à la deuxième.

Comment obtenir le même type de vaches laitières efficientes, fertiles, robustes et dotées d’une très bonne faculté de locomotion à partir des troupeaux habituellement présents en France ?

Une petite précision est de mise : Les plans d’accouplements présentés ici sont destinés à un système d’alimentation basé très fortement sur l’herbe pâturée.

Cas concrets de plans de croisement

Fort de l’expertise Néo-Zélandaise, les croisements de races sont pratiqués dans de nombreux élevages.

Les objectifs que nous allons viser ici sont l’obtention d’animaux intensivement économes, adaptés à un système d’alimentation basé sur le pâturage.

Les critères privilégiés sont :
- Taille et poids réduits
- Production intermédiaire
- Volume de matière utile élevé
- Efficience alimentaire
- Fertilité
- Santé et longévité

L’utilisation de taureaux KiwiCross® dans les plans d’accouplement permet d’obtenir les critères recherchés plus rapidement en profitant d’un impact soutenu de l’effet d’hétérosis.
Pour encore la France n’a pas donné accès à la libre utilisation de semences de taureaux KiwiCross® Ce dossier étant toujours défendu auprès du Ministère de l’Agriculture, il est donc permis d’espérer une solution prochaine.
Cependant, il est utile d’avoir une vision à long terme des accouplements en fonction du troupeau de départ pour les éleveurs désirants adapter le troupeau à un système pâturant.

Pour un troupeau à base de Holstein

Objectifs de sélection :
- Réduire le gabarit des animaux
- Augmenter la matière utile
- Améliorer la santé, la fertilité et la longévité

Le but de la programmation des accouplements sur un troupeau de Holstein Européenne visera à se rapprocher du croisement F8/J8 tout au long des générations.

Premier croisement

Même si les généticiens Néo-Zélandais ont déterminé que le croisement Holstein Nord Américaine avec de la Holstein-Friesian profitait d’un effet d’hétérosis de 30%, le premier croisement se fera avec de la Jersey.
L’effet d’hétérosis en est maximisé

Accouplement de la F1

Les trois combinaisons apportent le même effet d’hétérosis de 50%.

Le taureau Holstein-Friesian pourrait se justifier si la F1 ne répondait pas aux attentes en terme de volume de production.
Cela est peu fréquent car les gènes de la vache Holstein de base assurent cette production.

Le taureau KiwiCross® est régulièrement utilisé en Nouvelle-Zélande car il permet d’homogénéiser le troupeau.
Le choix du taureau se fait dans ce cas sur son mérite génétique, l’effet d’hétérosis apportant un supplément.

Cependant, en France,à ce jour les KiwiCross® ne sont pas autorisés.
Le taureau Jersey convient mieux dans notre pays pour cet accouplement.
Il devrait accentuer l’amélioration des taux.

Accouplement de la F2 si F4/J12

Le choix se porte ici sur le taureau Holstein-Friesian.
L’effet d’hétérosis est supérieur par rapport à un taureau Jersey.

Le taureau KiwiCross® apporte tout de même 50% d’hétérosis.
C’est pourquoi il est fréquemment utilisé en Nouvelle-Zélande afin de simplifier les plans d’accouplement dans les grands troupeaux.

Notez qu’il est aussi possible d’utiliser une race totalement différente comme la Rouge Suédoise, la Montbéliarde ou autres.
L’effet d’hétérosis est alors porté à 100 mais, les produits obtenus seront plus lourd et plus puissants.

Accouplement de la F2 si F12/J4

A l’inverse d’une F4/J12, sur un animal avec plus de sang Friesian, le choix se portera sur un taureau Jersey.

Ces programmes d’accouplement sont des combinaisons afin de s’approcher le plus possible d’un animal F8/J8 et la recherche du potentiel de l’effet d’hétérosis.

Par le tableau ci-dessous, vous pourrez tester les différentes options de croisement entre animaux croisés

Tableau des croisements

La stratégie de croisement est donc une alternance entre la Jersey et la Holstein-Friesian dans l’optique de rester le plus proche possible du F8/J8.

Au départ du croisement du troupeau Holstein Européenne, on appliquera sur deux générations la Jersey afin de réduire la taille des animaux et d’augmenter la matière utile du lait livré.

La plus part des taureaux néo-zélandais de Progenes sont de races pures Holstein-Friesian (F16) comme Gauntlet, Caruso, Launchpad, Pin Up et Politian, ou pures Jersey tels que Dexter, Hoss, Integrity et Larson.

Cependant, certains portent une part de croisement. Conrad est J15/F1, Kelsbells est F15/J1 ainsi que Typhoon.

Si les taureaux KiwiCross® devenaient validés en France, l’organisation des plans d’accouplement se verrait simplifiée.

Besoin d'information ? 👇
Contactez nous