15 SEPTEMBRE 2019
Thierry Lamanda
Couverture de l'article Pourquoi la génétique LIC ?

Pourquoi la génétique LIC ?

Dans un système autonome de production laitière basé sur une alimentation herbagère, les choix et les orientations *génétiques sont essentiels car ils bâtissent l’outil de production qui est votre troupeau. La génétique Néo-Zélandaise se distingue dans ce domaine. Voici pourquoi :*

De nombreux pays et systèmes agricoles dans le monde bénéficient de la fiabilité de LIC en matière de reproduction. Ces taureaux d’élite s’appuient sur plus de 100 ans de sélection dans des systèmes basés sur les pâturages.
Cette sélection est appuyée par des programmes de recherche et de développement de classe internationale et validée par des centaines d’éleveurs.

Nos activités sont axées sur la production de taureaux dont les filles ont un taux efficace de conversion de l’alimentation en profit.

Voici pourquoi vous pouvez utiliser notre génétique en toute confiance :

Fertilité

La fertilité des vaches est un problème majeur auquel sont confrontés les producteurs laitiers partout dans le monde. Les agriculteurs du monde entier signalent des problèmes de fertilité sur des animaux au mérite génétique élevé. En raison du système saisonnier Néo-Zélandais, il est essentiel que les vaches soient fécondées pendant une fenêtre de huit semaines, à la même période chaque année. Ceci a permis une sélection indirecte des taurillons pour leur fertilité depuis plus de 50 ans.
Les vaches nées des taureaux reproducteurs LIC ont un intervalle de vêlage moyen de 370 jours, et plus de 50 % des vaches sont gestantes dès la première insémination artificielle.

Voir les taureaux

Longévité

La sélection indirecte pour la longévité est une composante inhérente du système de production saisonnier à faible coût de Nouvelle-Zélande. L’intégration des valeurs de longévité de l’élevage souligne l’importance de l’influence de cette sélection sur la population de vaches laitières de Nouvelle-Zélande. Une vache Néo-Zélandaise produit en moyenne pendant 5 lactations.
Voir les taureaux

Facilité de vêlage

Les producteurs laitiers Néo-Zélandais ont en général plus de 300 vaches qui doivent vêler au cours d’une période de huit semaines. Il est évidemment essentiel de limiter les difficultés de vêlage.
Il est rare qu’un agriculteur Néo-Zélandais doive aider une vache à vêler. Ceci est dû au fait que la Nouvelle-Zélande a créé des générations de taureaux donnant des vaches à vêlage facile.

Voir les taureaux

Comportement de broutage agressif

Avec pas ou peu de supplément d’alimentation disponible et un fourrage parfois limité, les vaches de Nouvelle-Zélande ont été engendrées pour leur comportement de broutage agressif.
Des essais comparant la performance des vaches de Nouvelle-Zélande à des souches internationales ont montré que les vaches Néo-Zélandaises obtiennent également de bonnes performances dans les environnements de ration totale mélangée.
Voir les taureaux

Conversion efficace de l’alimentation à partir du pâturage :

Les producteurs agricoles Néo-Zélandais n’ont bénéficié d’aucune subvention depuis 1986. Ceci, associé à des prix du lait parmi les plus bas au monde, a conduit les agriculteurs à poursuivre des objectifs d’efficacité impitoyables, à la fois dans leurs systèmes de production et leur génétique.
LIC a joué un rôle majeur dans le développement des objectifs et des outils de sélection qui encouragent une large utilisation des facteurs génétiques les plus rentables dans la plupart des systèmes de productions laitières.

Voir les taureaux

Force et fonction

Presque toutes les vaches laitières Néo-Zélandaises passent l’ensemble de leur vie à l’extérieur et parcourent de longues distances jusqu’au poste de traite.
Des membres robustes et d’excellents pieds sont donc essentiels pour s’assurer qu’elles peuvent suivre leurs camarades de troupeau.
Les mamelles doivent absolument être bien développées et fortement soutenues pour supporter ces conditions rigoureuses. Ces caractéristiques revêtent une grande importance dans le processus de sélection de LIC.

Voir les taureaux

Facilité de gestion

En moyenne, un exploitant laitier Néo-Zélandais doit traire plus de 400 vaches sur environ 144 hectares de terre, avec une main-d'œuvre agricole limitée.
Il est essentiel que les vaches adoptent rapidement leur routine de traite, aient un caractère doux et se montrent rapides au poste de traite.

Voir les taureaux

Outcross

LIC a très tôt reconnu les écueils que représente une approche déséquilibrée de la reproduction et a donc développé une gamme unique de croisements génétiques dans les races Holstein, Jersiaise et Ayrshire.
Les taureaux reproducteurs KiwiCross de LIC utilisent la vigueur permise par le croisement et un fort mérite génétique grâce à la Valeur de élevage (VE).

Voir les taureaux

Rentabilité

Toute notre activité s’articule autour de la vision de LIC consistant à « améliorer la prospérité et la productivité de nos agriculteurs ».
Le résultat est indiscutable : en zone de pâturage, le bétail issu de la reproduction LIC se classe parmi les plus rentables au monde.

photo


Consultez nos taureaux LIC

Ne ratez pas le prochain post !

Voir aussi

Couverture de l'article Comment comparer des index bovins français et néo-zélandais
Progenes vous explique comment comparer les index bovins Français par rapport aux index néo-zélandais, et les différences entre les deux
par Laëtitia GOMES DA SILVAdim. 15 sept.
Au fil des années, la génétique Holstein a énormément évolué à mesure que les objectifs d’élevage ont évolués comme le montre l’évolution de l’élaboration de l’index synthétique ISU
par Laëtitia GOMES DA SILVAdim. 15 sept.
Couverture de l'article Effet d’hétérosis et héritabilité, le pourquoi du comment !
Les croisements laitiers prennent de plus en plus de place au sein des différents troupeaux et lorsque l’on demande aux éleveurs pourquoi un tel choix, la réponse comprend bien souvent le mot « hétérosis ». Mais qu’est-ce que l’effet d’hétérosis ?
par Laëtitia GOMES DA SILVAdim. 15 sept.

Une bonne stabilité de l'ensemble des taureaux Holstein du catalogue Progènes résume cette indexation d'août 2019. En plus d'une belle confirmation du taureau Basket par ses premières filles, nous ajoutons des taureaux confirmés à cette nouvelle liste de semences disponibles pour l'insémination.

par Thierry Lamandadim. 15 sept.