15 SEPTEMBRE 2019
Laëtitia GOMES DA SILVA
Couverture de l'article L’EBI, l’index de synthèse durable

L’EBI, l’index de synthèse durable

Depuis quelques temps, vous avez pu constater l’arrivée de l’index EBI sur les indexations des taureaux de notre gamme Néo-zélandaise. Alors qu’est-ce que l’EBI ?

L’EBI est « l’Irish Economic Breeding Index » autrement dit, l’index économique du troupeau irlandais. Il peut s’apparenter à l’index BW en indexation néo-zélandaise, à l’ISU en indexation française ou en encore au GTPI en indexation américaine. De plus en plus d’éleveur s’appuie sur cet index pour sélectionner les taureaux qui constitueront leur plan d’accouplement. Nous allons donc vous expliquer pourquoi.

Pourquoi un index irlandais sur une indexation néo-zélandaise ?

Les systèmes d’élevage irlandais et néo-zélandais se ressemblent fortement. Tous deux basés principalement sur des troupeaux pâturants, ils recherchent avant tout une gestion simple de leurs animaux. Comme on a l’habitude de l’expliquer, ils cherchent « la vache discrète et adaptable ». L’EBI est donc basé sur des critères que PROGENES affectionne lors des choix pour la gamme Néo-Zélandaise, il a donc toute sa place dans les tableaux d’indexation.

L’EBI, la synthèse parfaite

L’EBI est calculé selon les index de production, de fonctionnalité, de viande, de gestion et de management de l’animal. Voici sa composition exacte :

monimage

Il permet donc de tenir compte de tous les critères importants chez un animal présent au sein des systèmes majoritairement pâturant.

L’index de l’agriculture durable

Economique, social et environnementale, l’EBI regroupe les trois piliers de l’agriculture durable.

En effet, se baser sur l’EBI c’est participer à la réduction de l’emprunte carbone. Plus une vache est efficace, plus elle produira en quantité et en qualité. Il y aura donc mois d’émission de méthane par unité de produit.
Sur le plan social, l’EBI permet de produire des animaux plus autonomes, plus adaptés au système et plus résistants. Il répond donc aux demandes sociétales sur le bien-être animal.
Enfin, regroupant tout ce qui impacte les résultats économique d’un élevage, l’EBI permet une nette amélioration du bénéfice net. On estime que pour 1€ de gain d’EBI c’est 1.96€ de bénéfice net en plus par vache et par an. Pour en savoir plus, n’hésitez-pas à consultez l’article « L’EBI offre plus de profit par vache » réalisé par L’Irish Cattle Breeding Federation.

L’EBI a donc su s’intégrer parfaitement aux indexations en apportant un nouveau critère de sélection synthétique. Au sein des taureaux Progenes, vous pourrez retrouver plusieurs taureaux à fort EBI : CONRAD (257), SULTAN (221) ou encore LARSON (215). Pour toutes questions ou plus de renseignements, n’hésitez-pas à nous contacter par contact@progenes.fr

Ne ratez pas le prochain post !

Voir aussi

Couverture de l'article Comment comparer des index bovins français et néo-zélandais
Progenes vous explique comment comparer les index bovins Français par rapport aux index néo-zélandais, et les différences entre les deux
par Laëtitia GOMES DA SILVAdim. 15 sept.
Au fil des années, la génétique Holstein a énormément évolué à mesure que les objectifs d’élevage ont évolués comme le montre l’évolution de l’élaboration de l’index synthétique ISU
par Laëtitia GOMES DA SILVAdim. 15 sept.
Couverture de l'article Effet d’hétérosis et héritabilité, le pourquoi du comment !
Les croisements laitiers prennent de plus en plus de place au sein des différents troupeaux et lorsque l’on demande aux éleveurs pourquoi un tel choix, la réponse comprend bien souvent le mot « hétérosis ». Mais qu’est-ce que l’effet d’hétérosis ?
par Laëtitia GOMES DA SILVAdim. 15 sept.

Une bonne stabilité de l'ensemble des taureaux Holstein du catalogue Progènes résume cette indexation d'août 2019. En plus d'une belle confirmation du taureau Basket par ses premières filles, nous ajoutons des taureaux confirmés à cette nouvelle liste de semences disponibles pour l'insémination.

par Thierry Lamandadim. 15 sept.