1 OCTOBRE 2019
Thierry Lamanda

Comprendre les données des taureaux LIC

L'interprétation des épreuves de taureaux néo-zélandais est bien différente des tables d'index habituellement utilisées en France.
Afin de permettre une meilleure lecture et un meilleur choix de taureaux pour votre plan d'accouplement, nous allons détailler la conception des index et des tables de notations de Nouvelle-Zélande.
Veuillez vous consulter les taureaux Sirecross afin de consulter les index.

Évaluation générale de la race

Les données concernant les taureaux du catalogue de taureaux néo-zélandais sont affichées par race. Ceci est conforme avec la façon dont la New Zealand Animal Evaluation (NZAEL) et aussi LIC classent les animaux laitiers.
Parce que de nombreux clients de LIC dans le monde entier sélectionnent la génétique à partir de races multiples pour une performance optimale de troupeau , il est important que les agriculteurs comprennent comment les animaux devraient se comporter au sein d’un troupeau complet et non pas simplement avec une race unique dans le troupeau.
Selon LIC, une évaluation prenant en compte toutes les races est le meilleur outil destiné à vous permettre de faire des choix pour assurer la meilleure rentabilité possible de votre troupeau.

Vache de base

La vache de base de Nouvelle-Zélande est le point de référence génétique utilisé pour déterminer le mérite d’élevage(ME) et les valeurs d'élevage(VE) pour lʼensemble du bétail laitier de Nouvelle-Zélande. Lʼensemble des informations concernant les taureaux présents dans ce catalogue est consigné par rapport à la vache de base 2005 dont les données concernant la production et les caractéristiques autres que la production (CAP) ont été ramenées à zéro. Les CAP de chaque vache ont été contrôlés et le troupeau testé au moins quatre fois pour obtenir un résultat précis.
La vache de base 2005 est une compilation de données sur 21.585 vaches. La répartition de ces animaux est la suivante :

  • Holstein-Friesian - 6002 vaches (28%)
  • Jersey - 4462 vaches (21%)
  • Ayrshire - 706 vaches (3%)
  • Holstein-Freisian x Jersey - 10.336 vaches (48%)
  • Autre race - 79 vaches (0.4%)

Production

La production est déclarée lors de leurs 270 jours de lactation par rapport aux 4,5 t de matière sèche (MS).
Poids vif (kg)
500
Volume de production (litre)
4 595
Kg de matière grasse
218
Kg de matière protéique
174

Caractéristiques autres que la production (CAP)

Évaluation de lʼanimal

Les caractéristiques autres que la production (CAP) font référence au comportement, au caractère et aux attributs physiques dʼune vache et sont évaluées séparément sur une échelle de 1 à 9. Les 4 caractéristiques CAP évaluées par les agriculteurs et les 14 évaluées par les inspecteurs sont considérées comme les plus importantes par rapport à l'efficacité générale du bétail laitier.

1
2
3
4
5
6
7
8
9
D
D
D
C
C
C
F
F
F
Lettre
Signification
D
Défavorable
C
Correct
F
Favorable

Traitement des données

Les données brutes sont transmises à lʼunité New Zealand Animal Evaluation où elles sont analysées et traitées en établissant des comparaisons au sein dʼun troupeau à l’échelle régionale et nationale. Ces informations sont ensuite recensées dans la base de données nationale en valeurs d’élevage pour les reproducteurs.
Les résultats bruts moyens des CAP de la vache de base pour lʼannée 2005 sont les suivants :

CARACTÉRISTIQUES DE GESTION ÉVALUÉES PAR LES AGRICULTEURS
Dans le cadre de Sire Proving, les agriculteurs notent les génisses de deux ans sur les 4 caractéristiques évaluées par les agriculteurs
Caractéristiques
Score Faible
Score élevé
Vache de base
Adaptabilité à la traite
Décrit la rapidité à laquelle une génisse intègre une routine de traite après le vêlage
Lente
Rapide
6.12
Tempérament
Décrit le caractère de la génisse à lʼétable lorsquʼelle est manipulée et traite
Nerveuse
Calme
6.28
Vitesse de la traite
Décrit la vitesse de la traite de la génisse
Lente
Rapide
6.33
Opinion dʼensemble
Décrit lʼacceptation générale de l’éleveur de la génisse comme membre du troupeau
Défavorable
Favorable
6.57
ÉVALUATION DES TRAITS DE CONFORMITÉ PAR LʼINSPECTEUR
Caractéristiques
Score Faible
Score élevé
Vache de base
Stature
Hauteur aux épaules de l'animal par bande de cinq centimètres
Petite
Grande
5.75
Capacité
Profondeur et largeur du poitrail par rapport à la taille physique de l'animal
Chétive
Large
6.34
Inclinaison du bassin
Angle dʼune ligne entre le centre des hanches et le sommet de la pointe des ischions
Ischions hauts
Ischions Bas
4.79
Largeur du bassin
Largeur des ischions, des hanches et des trochanters
Etroite
Large
6.17
Membres
La rectitude ou la courbure des membres arrière lorsque l'animal marche
Droits
Courbés
6.18
Soutien de la mamelle
Hauteur de l'attache arrière et force du ligament suspenseur
Faible
Fort
5.70
Mamelle avant
Décrit lʼattachement de la mamelle avant à la paroi du corps
Faible
Fort
5.70
Mamelle arrière
Décrit la hauteur et la largeur de lʼattachement de la mamelle arrière
Basse
Haute
5.76
Implantation des trayons avants
Implantation des trayons antérieurs par rapport au centre des quartiers
Externe
Interne
4.53
Implantation des trayons arrières
Décrit lʼimplantation des trayons antérieurs par rapport au centre des quartiers
Externe
Interne
5.84
Ensemble de la mamelle
Évalue la désirabilité de lʼensemble des caractéristiques de la mamelle
Défavorable
Favorable
5.71
Conformation laitière
Évalue la désirabilité de toutes les caractéristiques liées à la conformation laitière, mais à lʼexclusion des caractéristiques de la mamelle
Défavorable
Favorable
6.45

Interprétation des données

BW/CD

Le Breeding Worth (BW) classe les taureaux selon leur capacité escomptée à engendrer des remplaçants rentables.
Utiliser ce taureau d’un Breeding Worth (BW) 195$ indique que pour 4,5 t de MS, le remplacement doit générer 195 $ NZD de profits nets de plus qu'ayant recours à un reproducteur dont la BW est de 0.
La fiabilité d’un reproducteur est mesurée en fonction de la quantité d’informations disponibles quant à la valeur de la lignée des taureaux.
Plus la fiabilité est élevée, moins on attend de variation de son Bredding Worth (BW).

Volume de lait

Les valeurs d’élevage (VE) sont normalement calculées entre toutes les races. Par conséquent, le volume de lait des VE des vaches blanches et noires est supérieur à celui des Jersiaises. Une VE de 742 litres indique que le taureau produira des filles qui sont génétiquement supérieures à la moyenne des blanches et noires et devraient produire 371 litres de lait en plus.

Matière grasse et protéine

Une VE de 25 kg indique que le taureau produira des filles qui sont en moyenne génétiquement supérieures à la vache de base de 12 kg par 4,5 t de matières sèches consommées.

Comptage des cellules somatiques

Une approximation est utile de noter pour les agriculteurs : une différence de 0,5 de valeur de reproduction entre 2 reproducteurs équivaut à une différence de performance attendue chez la fille de 35 000 déviations de lait. Plus la VE du cell (CCS) est faible, mieux c’est, car votre objectif est de réduire les déviations de lait.
*NB : Une valeur inférieure est préférable.

Fertilité

Une VE de 3,4 % indique que 1,7 % de filles en plus devraient mettre bas lors des 42 premiers jours de la période de vêlage du troupeau, par rapport à un taureau avec un score de 0.
La Nouvelle-Zélande est parvenue à obtenir l’intervalle vêlage/vêlage le plus restreint au monde. Des vaches extrêmement fertiles ont été nécessaires pour parvenir à ce résultat. On considère généralement que la vache de base néo zélandaise est bien plus fertile que celle des autres pays.

Longévité totale

Une VE de +441 jours indique que les filles du taureau devraient rester 220 jours supplémentaires dans le troupeau, par rapport à un taureau avec une VE de 0 jour.

Difficulté de vêlage

La difficulté de vêlage de la valeur d’élevage (VE) d’un reproducteur compare le pourcentage de vêlages assistés attendus lorsqu’il est accouplé à des génisses d'un an.
Donc, plus l'indice est négatif, plus les vêlages se dérouleront sans assistance.

Durée de gestation (DG)

Une DG de –1,8 jours chez un taureau indique qu’en moyenne, ses veaux naîtront 1,8 jours avant ceux d’un taureau avec une VE de 0.

Poids vif

Une VE de 51 kg indique que le taureau engendrera des filles qui seront en moyenne 25 kg plus lourdes que les filles d’un taureau dont la VE poids vif est de 00 kg.

Gestion

Les agriculteurs évaluent la progéniture d’un reproducteur en se basant sur quatre caractéristiques de gestion qui sont alors évaluées par rapport à la vache de base. Par exemple, une vitesse de traite VE positive indique qu’un taureau devrait engendrer des filles dont la vitesse de traite sera plus rapide que celle de la vache de base et des filles de taureaux ayant une VE de 0,00 et inférieure.

Conformation

Les inspecteurs évaluent la progéniture d’un reproducteur en se basant sur 14 caractéristiques de conformation dont le poids et la note d’état corporel sont alors évalués par rapport à la vache de base. Par exemple, une stature de VE positive signifie qu’un taureau devrait engendrer des filles plus grandes qu’un taureau avec un résultat de 0,00.

Ne ratez pas le prochain post !

Voir aussi

Couverture de l'article Comment comparer des index bovins français et néo-zélandais
Progenes vous explique comment comparer les index bovins Français par rapport aux index néo-zélandais, et les différences entre les deux
par Laëtitia GOMES DA SILVAdim. 15 sept.
Au fil des années, la génétique Holstein a énormément évolué à mesure que les objectifs d’élevage ont évolués comme le montre l’évolution de l’élaboration de l’index synthétique ISU
par Laëtitia GOMES DA SILVAdim. 15 sept.
Couverture de l'article Effet d’hétérosis et héritabilité, le pourquoi du comment !
Les croisements laitiers prennent de plus en plus de place au sein des différents troupeaux et lorsque l’on demande aux éleveurs pourquoi un tel choix, la réponse comprend bien souvent le mot « hétérosis ». Mais qu’est-ce que l’effet d’hétérosis ?
par Laëtitia GOMES DA SILVAdim. 15 sept.

Une bonne stabilité de l'ensemble des taureaux Holstein du catalogue Progènes résume cette indexation d'août 2019. En plus d'une belle confirmation du taureau Basket par ses premières filles, nous ajoutons des taureaux confirmés à cette nouvelle liste de semences disponibles pour l'insémination.

par Thierry Lamandadim. 15 sept.