15 SEPTEMBRE 2019
Laëtitia GOMES DA SILVA

Sélectionner et accoupler pour mieux gérer !

Au fil des années, la génétique Holstein a énormément évolué à mesure que les objectifs d’élevage ont évolués comme le montre l’évolution de l’élaboration de l’index synthétique ISU.
La production, restant tout de même le critère le plus comptant, n’est plus le simple critère de réussite. Désormais, les critères fonctionnels d’un animal sont aussi importants pour emmener une vache dans le temps à moindre coût.

Pourquoi sélectionner et accoupler ?

Sélectionner et accoupler c’est anticiper et économiser. En effet, se préoccuper de la sélection génétique au sein de votre troupeau permet d’éliminer les critères incompatibles avec les objectifs de votre élevage et de faire apparaître ceux en coordinations avec vos envies. Au fil du temps et selon France Génétique Elevage, la génétique a permis de gagner 50 à 100kg de lait par lactation, 11% de cellule en moins ou encore 1 ‰ de TP en plus, sans oublier la résistance à certaine maladie.

Ajouté aux améliorations techniques, c’est aussi le confort de travail pour l’éleveur que la génétique a permis d’améliorer. Des mamelles mieux accrochées, des trayons mieux implantés pour faciliter la traite ou encore des vaches aux tempérament plus coopérateur, la sélection a aidé au bien-être des animaux et de leur éleveur.

Comment accoupler ?

Pour effectuer un bon accouplement, il est indispensable d’avoir du recul sur son élevage et ses objectifs. Il faut savoir pointer du doigts les points à améliorer sans pour autant en faire un parchemin. Plus il y aura de critères de sélection, moins l’évolution sera visible.

Pour constater le plus rapidement possible les impacts de vos décisions génétiques, il est important de sélectionner les animaux les plus adéquats à vos critères et qui représenteront votre renouvellement. Pour être précis, il est nécessaire d’élaborer les objectifs globaux du troupeaux (production, cellule, fertilité …) et de choisir les taureaux les plus adaptés pour vous aider à améliorer ces critères. Enfin, l’accouplement vache par vache doit juste tenir compte des critères les plus dérangeant sur l’animal : évitons un taureau avec une note de bassin de -1,8 sur une vache au bassin renversé !

Avec un bon accouplement, la génétique peut apporter à votre troupeau de meilleurs atouts pour réaliser les objectifs d’élevage. Un troupeau bien sélectionné au sein duquel la génétique à sa place, sera un troupeau plus simple à gérer ! Une autre solution est possible pour mieux accoupler votre troupeau, c’est Progenes.
N’hésitez-pas à contacter votre technicien pour un accouplement sur mesure ! contact@progenes.fr

Retrouvez notre catalogue de taureaux ici

Ne ratez pas le prochain post !

Voir aussi

Couverture de l'article Comment comparer des index bovins français et néo-zélandais
Progenes vous explique comment comparer les index bovins Français par rapport aux index néo-zélandais, et les différences entre les deux
par Laëtitia GOMES DA SILVAdim. 15 sept.
Couverture de l'article Effet d’hétérosis et héritabilité, le pourquoi du comment !
Les croisements laitiers prennent de plus en plus de place au sein des différents troupeaux et lorsque l’on demande aux éleveurs pourquoi un tel choix, la réponse comprend bien souvent le mot « hétérosis ». Mais qu’est-ce que l’effet d’hétérosis ?
par Laëtitia GOMES DA SILVAdim. 15 sept.

Une bonne stabilité de l'ensemble des taureaux Holstein du catalogue Progènes résume cette indexation d'août 2019. En plus d'une belle confirmation du taureau Basket par ses premières filles, nous ajoutons des taureaux confirmés à cette nouvelle liste de semences disponibles pour l'insémination.

par Thierry Lamandadim. 15 sept.