31 OCTOBRE 2019
Suzanne Lamanda
Couverture de l'article Les maladies génétiques du Maine Coon

Les maladies génétiques du Maine Coon

Le Maine Coon est la race de chat préférée des français depuis 2010. Malheureusement, ce doux géant est de santé fragile. Il est particulièrement sujet à des maladies génétiques qui peuvent affecter sa qualité de vie. Vous venez d'adopter une petite boule de poils et vous vous questionnez sur sa santé ? Faisons le point ensemble !

La cardiomyopathie hypertrophique féline (HCM)

Comme son nom l'indique, la cardiomyopathie hypertrophique féline, ou HCM, est une anomalie cardiaque. Le problème, c'est que cette pathologie s'avère souvent fatale pour deux raisons :

  • Elle est souvent asymptomatique : c’est-à-dire que le chat ne présente pas (ou presque pas) de symptômes, de signe extérieur montrant qu’il est malade.

  • Elle se développe tardivement : le plus souvent, la HCM féline ne se développe que lorsque le chat est adulte ou jeune adulte.

Ainsi, à l'âge adulte, le chat Maine Coon va développer une insuffisance cardiaque congestive aiguë. Le muscle cardiaque s'épaissit, ce qui conduit à une mauvaise éjection du sang.

Dans le meilleur des cas, la HCM est découverte fortuitement lors d'un examen vétérinaire, par l'auscultation d'un souffle au cœur. Cependant, il arrive que le Maine Coon décède de mort subite en l'absence de symptômes.

L'origine de la maladie peut être congénitale, la conséquence d'une autre maladie ou bien héréditaire (selon un mode de transmission autosomique dominant). C'est pourquoi l'association LOOF recommande de faire tester génétiquement tous les chats au gène MyBPC3 avant la mise en reproduction.

L'atrophie musculaire spinale (SMA)

L'atrophie musculaire spinale, ou SMA, est une anomalie neuromusculaire héréditaire touchant le Maine Coon en particulier. Ses symptômes se développent chez le chaton dès 3 mois et prennent la forme de tremblements musculaires dans les pattes arrière le plus souvent. Si la maladie se développe, elle peut aller jusque l'atrophie musculaire, c'est-à-dire une diminution du volume du muscle.

Bien que le chat puisse vivre avec cette pathologie, elle est très handicapante. Elle provoque, en raison de la faiblesse musculaire, des difficultés pour marcher, courir et sauter.

L'anomalie étant héréditaire, elle trouve son origine dans une délétion du gène LIX1 qui se transmet selon le mode autosomique récessif. A ce jour, aucun traitement n'est connu pour la SMA. Néanmoins, un test ADN de dépistage de la maladie peut être effectué pour savoir si le chat est sain, porteur sain ou atteint.

La polykystose rénale (PKD)

La polykystose rénale, ou PKD, est une tare génétique provoquant l'apparition de kystes sur les reins des chats. La fonction rénale se détériore (c'est ce qu'on appelle une insuffisance rénale) et peut aller jusque provoquer la mort prématurée du chat.

[En savoir plus sur la polykystose rénale du chat](article : la polykystose rénale du chat)

La déficience en pyruvate kinase (PKdef)

La pyruvate kinase (PK) est une enzyme qui intervient dans la dégradation des sucres dans les globules rouge. En cas de déficience de PK, les globules rouges sont détruits, ce qui provoque une anémie chez le chat.

Les symptômes révélateurs de la déficience en pyruvate kinase sont ceux de l'anémie :

  • fatigue

  • essoufflement

  • muqueuses pâles

  • perte de poids et/ou d'appétit

Dans la majorité des cas, si le chat souffre de la PKdef, il peut compenser l'anémie biologiquement. Néanmoins, des périodes de crises peuvent provoquer des symptômes (par exemple, si le chat subit un stress particulier).

Le syndrome de déficience en pyruvate kinase se transmet selon un mode autosomique récessif (pour être malade, le gène responsable de la PKdef doit avoir été transmi par le père et par la mère). Afin de maîtriser la transmission de la PKdef, un test de dépistage ADN des reproducteurs est fortement recommandé.

Progenes vous propose un pack de tests ADN Combibreed spécialement conçu pour détecter les principales maladies héréditaires chez le chat.
Pour un prix très compétitif de 66 €, vous aurez la possibilité de tester 22 mutations génétiques qui peuvent engendrer ces types de maladies.
Consultez le test Combibreed Maladies Héréditaires

Ne ratez pas le prochain post !

Voir aussi

Couverture de l'article Comment comparer des index bovins français et néo-zélandais
Progenes vous explique comment comparer les index bovins Français par rapport aux index néo-zélandais, et les différences entre les deux
par Laëtitia GOMES DA SILVAdim. 15 sept.
Au fil des années, la génétique Holstein a énormément évolué à mesure que les objectifs d’élevage ont évolués comme le montre l’évolution de l’élaboration de l’index synthétique ISU
par Laëtitia GOMES DA SILVAdim. 15 sept.
Couverture de l'article Effet d’hétérosis et héritabilité, le pourquoi du comment !
Les croisements laitiers prennent de plus en plus de place au sein des différents troupeaux et lorsque l’on demande aux éleveurs pourquoi un tel choix, la réponse comprend bien souvent le mot « hétérosis ». Mais qu’est-ce que l’effet d’hétérosis ?
par Laëtitia GOMES DA SILVAdim. 15 sept.

Une bonne stabilité de l'ensemble des taureaux Holstein du catalogue Progènes résume cette indexation d'août 2019. En plus d'une belle confirmation du taureau Basket par ses premières filles, nous ajoutons des taureaux confirmés à cette nouvelle liste de semences disponibles pour l'insémination.

par Thierry Lamandadim. 15 sept.